Laisser libre cours à votre créativité …

Votre créativité est en berne ?

La sophrologie va vous permettre de gagner en confiance et de laisser émerger vos ressources inexploitées ou souvent sous-exploitées, bridées par des conditionnements éducatifs plus ou moins ancrés, un conformisme latent, un pessimisme qui peut-être transpire dans vos actes, des peurs que vous nourrissez jour après jour : peur de mal faire, peur d’échouer, peur du jugement familial ou social …

Vous allez apprendre à lâcher prise, à sortir progressivement  de votre zone de confort et à vous faire enfin confiance pour révéler au grand jour tout votre potentiel et votre imagination!

En vous accordant, notamment, une pause de 5 minutes de vraie respiration consciente et lente, si possible avec le ventre, trois fois dans la journée en profitant de tous vos temps morts, assis ou debout, bien en équilibre sur vos deux pieds vous allez entrouvrir une porte qui va vous amener progressivement à vous recentrer et à visualiser le positif en toute chose.

La sophrologie, c’est « l’art de positiver ».

Cela résume assez bien tous ses bienfaits, notamment pour relativiser et sourire tout au long de la journée, face à un ami pressé, un conjoint stressé, un client exigeant, et « autre » pas toujours disposé à écouter ou à sourire lui même, enfermé sans doute dans ses problématiques, ses souffrances et ses propres peurs !»

« Travailler la créativité et la confiance en soi (notamment) en entreprise c’est déjà partir du postulat de base que si vous êtes là, à votre place, au poste qui vous a été confié, c’est que vous en avez les compétences ».

  • Puisez dans vos expériences positives, dans vos aptitudes et vos ressources pour valider ce que vous faites.
  • Sachez entendre les félicitations de vos proches/ collègues/ professeurs / managers /supérieurs hiérarchiques, et même de vos clients.
  • Croyez-en vous et acceptez les encouragements de tous bords (de la même manière que vous acceptez les critiques qui vous blessent et que vous cristallisez !)

« Gardez toujours en tête cet adage : ne le prenez jamais à titre personnel. Les remarques négatives et blessantes s’adressent souvent à la fonction que vous occupez, pas à votre personne, ne vous laissez donc pas toucher personnellement, vous guérirez plus facilement vos bleus à l’âme.»

Signature Gilles Taraquois 2

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s