Et si on apprenait à s’aimer un peu plus …

 

Il y a dans notre société un paradoxe frappant entre l’incitation à prendre soin de soi et à améliorer constamment son image, et le jugement que nous puissions ressentir du bonheur et de l’amour pour soi-même, que certains considèrent comme de la vanité, de la superficialité voire du narcissisme.

Il y a aussi une autre manière d’appréhender le quotidien, avoir un regard bienveillant à son encontre et envers les autres …

Prenons l’exemple des expériences énergétiques du Japonais Masaru EMOTO :

Titulaire d’un Doctorat de l’Université de Yokohama en Médecine Alternative, Monsieur EMOTO a pu mettre au point avec son équipe une méthode d’observation des cristaux d’eau.

C’est au fil de ses travaux sur les fluctuations ondulatoires de l’eau qu’il a découvert « la richesse avec laquelle l’eau peut s’exprimer ». Il a eu l’idée de mettre de la musique au court de la cristallisation pour voir ce qui se passerait. Ce fut le début d’une autre dimension de l’aventure qui a permis de découvrir la grande sensibilité de l’eau à l’énergie émise par la pensée, la parole, l’image et la musique…

Par la vibration qu’ils émettent, même de simples mots écrits sur un papier comme « haine » ou « amour » présentés à de l’eau modifient avec une signature spécifique la forme de ses cristaux.

« Ces cristaux sont remplis de leçons à tirer concernant la façon dont nous devrions être et devrions vivre ».

Et si cela fonctionne sur l’eau, quels effets ont ces pensées sur notre corps, qui lui-même est composé à 75% d’eau ?

S’aimer soi-même, c’est déjà répondre aux besoins fondamentaux de notre corps quand il le réclame : Ne vous privez pas de manger pour ressembler aux couvertures de magazine de mode (qui sont toutes retouchés), ne faites pas des heures supplémentaires pour rendre un dossier alors que vous mourez d’envie d’aller vous balader ou vous reposer, ne restez pas assis à procrastiner ou figé durant des heures devant votre PC : vivez l’instant présent et pensez positif.

S’aimer soi-même, c’est aussi cultiver une image positive de soi, fondée sur la santé, le mieux-être et l’harmonie plutôt que sur des détails, vos « pseudo-défauts » ou votre corpulence.

Votre corps est bien vivant !

Alors, considérez-vous comme une magnifique œuvre d’art acceptez-vous comme un bijou unique et inestimable, appréciez-vous comme un modèle de sensibilité et d’émotions.

Vous n’aurez pas d’autre corps au cours de votre vie, alors acceptez le tel qu’il est, chérissez-le et aimez-vous …

Si vous entretenez, bien malgré vous, des pensées négatives et toxiques vis-à-vis de vous-même ou si vous êtes mal à l’aise avec votre image alors l’exercice théorique suivant (basé sur la visualisation positive et inspiré de l’EFT (Emotional Freedom Technique / Technique de libération émotionnelle)) est fait pour vous, mais il ne remplacera pas un suivi personnalisé et adapté à vos besoins et à vos objectifs, qu’un sophrologue peut vous apporter.

Commencez par répéter trois fois à haute voix :

 « Même si je suis … (insérez ici ce que vous ressentez comme défaut, émotion négative, image qui vous fait souffrir), je m’aime et je m’accepte tel que je suis. ».

Préparez-vous comme pour un entretien très important :Débranchez votre doudou électronique(smartphone), isolez-vous quelques minutes rien que pour vous, car « vous avez rendez-vous avec vous-même ». 

« Installez-vous maintenant sur une chaise le plus confortablement possible, bien ancré dans tous vos points d’appui, en prenant le temps d’ajuster votre position, à votre rythme et relâchez déjà les tensions les plus palpables. Fermez les yeux doucement, centrez-vous sur votre respiration abdominale, soyez présent à votre souffle (en cohérence cardiaque) pendant au moins 5 minutes.

A chaque expiration, relâchez un peu plus vos tensions, laissez-vous aller dans votre fauteuil, posez vos mains bien à plat doucement sur le dessus de vos cuisses et respirez calmement.

Rapprochez maintenant vos mains face à face, paume contre paume, touchez-les, percevez leur forme, le grain de votre peau, chaque doigt, caressez les avec douceur, comme si c’étaient celles d’une personne très chère à vos yeux.

Essayez d’alterner entre la sensation de la main qui caresse et celle de la main caressée : que ressentez-vous ?

Reposez vos mains sur vos cuisses et laissez émerger (ou choisissez un lieu) l’image d’un pré où l’herbe est verte et grasse. Il fait beau, la température est agréable, un léger parfum d’herbe fraichement coupée plane dans l’air, vous ressentez cette pelouse épaisse sous vos pieds nus, elle vous chatouille légèrement la plante des pieds. Vous vous asseyez au centre de ce pré pour profiter de la paix de ce lieu… Au fond de votre cœur se trouve une graine qui symbolise l’amour, la confiance en soi, l’estime de soi… c’est cette graine que vous avez décidé de planter aujourd’hui au beau milieu de ce pré.

Préparez-vous à creuser un trou dans la terre avec vos mains, au rythme de vos respirations douces et calmes, puis disposez en son centre cette graine et soufflez doucement dessus pour la recouvrir à chaque expiration de toute votre attention et de votre douceur. Chérissez la graine de mots tendres qui viennent directement de votre cœur, ce sont eux qui vont permettre l’éclosion d’une magnifique fleur, murmurer lui plusieurs fois :

« Même si je me sens seul et effrayé (abattu, isolé, triste, illégitime …) je m’aime et je m’accepte tel que je suis. »… »

« Eureka, une petite pousse verte apparait peut-être déjà à la surface : ça fonctionne ! »

Rien n’est acquis pour autant, il vous reste encore beaucoup de chemin à parcourir et il vous faudra de tendres pensées régulières à envoyer à votre fleur pour qu’elle grandisse. Continuez et répétez encore avec amour :

« Même si je suis confus et que je ne sais pas où je vais, je m’aime et je m’accepte tel que je suis. »…

Les premières feuilles grandissent et de minuscules bourgeons se forment : Allez, encore quelques répétitions :

« Même si j’ai « encore » peur de l’inconnu et du changement, je m’aime et je m’accepte tel que je suis, et c’est bien normal d’avoir encore peur avec tout ce que j’ai vécu… »

Pétale après pétale, vous percevez votre fleur qui s’ouvre, elle est unique et magnifique, comme vous l’êtes (ne doutez plus). Vos mots d’amour « l’arrosent » et lui permettent de grandir. Prenez tout votre temps pour l’admirer, la contempler, la nourrir encore un peu de phrases positives.  Vous percevez maintenant profondément en vous tous les ressentis positifs que vous venez de vivre et que vous pourrez ainsi recontacter à n’importe quel moment de la journée en revenant librement vous reposer auprès de votre fleur dès que vous en éprouverez le besoin. A présent, vous pouvez laisser l’image de cette fleur, en conservant toute la résonance positive de cette contemplation senso-perceptive dans votre présent, Ici et maintenant. Paisiblement vous revenez à votre respiration naturelle et vous prenez conscience de votre posture et de tous vos points d’appui, peut-être un peu plus ancré qu’au début de la séance, peut-être un peu plus serein et en paix avec vous-même.

Remuez en douceur le bout de vos orteils, de vos doigts, réveillez doucement tout votre corps comme au sortir d’une bonne sieste, étirez-vous et reprenez contact avec ce qui vous entoure. Dès que vous vous sentirez prêt, vous pourrez enfin laissez vos yeux s’ouvrir, accueillir sans jugement vos ressentis et poser un regard peut être différent sur le monde qui vous entoure et sur vous-même. »

« A vous de jouer, testez l’exercice sans a priori ! »

Notez les bénéfices que vous en retirez en fin de séance en posant sur une feuille blanche votre vivance (vos ressentis) et relisez-les de temps à autre pour voir le chemin parcouru…

Pour toutes vos questions et expérimentation guidée n’hésitez pas à me contacter :

Signature Gilles Taraquois 2

email  www.sophroespacedevie.fr

phone 0785481874

gillestaraquois@sophroespacedevie.fr 

 

Medoucine_LogoPRENDRE RENDEZ-VOUS EN LIGNE

 

Un commentaire sur « Et si on apprenait à s’aimer un peu plus … »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s