ça y est je suis motivé, je passe à l’action!

Ça y est je suis motivé,

Et si enfin je décidai d’entreprendre d’un point de vue personnel et professionnel. Et si l’échec survient je peux toujours rebondir, et si je dois poser de nouveau un genou à terre je peux me relever une fois de plus pour braver la tempête.

Sans motivation, notre vie peut sembler insipide, incolore, monotone voire triste : la motivation nous incite à l’action et nous pousse à entreprendre.

Dans le domaine personnel elle nous invite à la rencontre de l’autre, à de nouvelles promesses, elle nous pousse à nous dépasser, à rebondir …

Quand on identifie ce qui nous rend passionné, notre productivité se trouve propulsée, car le sentiment d’efficacité personnelle se nourri de cette énergie vitale.

Qui ne serait pas enthousiaste à l’idée de se dire au crépuscule de sa vie : « J’ai réellement vécu ma vie avec passion et délice ! »

Avoir du succès ne signifie pas pour autant qu’un individu soit épanoui ou ressente un sentiment d’accomplissement. Le succès est davantage un concept basé sur nos perceptions.
Le sentiment d’épanouissement implique davantage nos émotions liées à nos comportements et à nos actes.

Cette motivation est finalement au centre de toute réussite individuelle ou collective.
Quelle que soit l’activité pratiquée, seule une motivation sans faille peut vous aider à progresser, à vous dépasser et à vaincre.
Construire ou renforcer la motivation à progresser, à repousser ses limites et se forger un mental de gagnant, telle est mon action en tant que préparateur mental. (via la sophrologie)
La motivation, clef de la réussite.
Dans le domaine sportif, la préparation mentale (trop souvent négligée) est au centre de la motivation.
Sans elle, pourquoi se lever à l’aube pour s’entraîner ? Comment accepter de passer des heures à répéter inlassablement les mêmes gestes techniques pour les améliorer encore et encore ? Comment supporter les douleurs d’un corps que l’on pousse dans ses limites là où la raison nous dit d’arrêter ? Sans elle, comment surmonter les échecs et reprendre l’entraînement afin d’être meilleur la fois suivante ?
La motivation est à la fois le piédestal et le moteur du sportif. Elle se prépare, et se travaille avec régularité et doit être considérée avec autant d’importance que celle accordée à la technique, à la condition physique ou à l’équipement.
Construire sa motivation.
La construction mentale du sportif repose donc sur une spirale ascendante, qui va lui permettre de bâtir son propre programme d’entraînement, en gérant ses périodes d’efforts et de récupération, de bilans et de reprise, pour améliorer encore et encore cette construction de sa motivation.

« Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs » – (Marcel Proust)

Fixer l’objectif clairement et respecter les étapes !

La première phase de cette spirale va donc être une phase de définition.

Quel objectif, quelle réalisation, quel niveau veux-je atteindre ?

Il n’est pas question ici de viser la lune (quoique !!!), cette approche pouvant apporter beaucoup de frustrations, il est préférable de travailler par étapes, par paliers, par objectifs intermédiaires…
Chacun de ces objectifs devra être (comme en entreprise) S.M.A.R.T :
Spécifique : clairement formulé et compréhensible par le sportif comme par son entourage,
Mesurable : une performance, une hauteur, une distance, un nombre de points… le critère d’acceptation doit être indiscutable,
Atteignable,
Réaliste : oui, un jour je courrai le marathon… Mais combien d’années me faudrait-il pour y arriver ? Et si je débutais par un 1000 m ? Puis un 5000 m ? Puis un 10 kms ?
Délimité dans le Temps : dans une semaine, un mois, un trimestre, un an… J’apprends à fixer une limite temporelle en corrélation avec les aspects réalistes et atteignables de mon objectif.
La route vers le succès doit se faire en acceptant et en respectant nos propres paliers : Chaque victoire même petite (et chaque échec, mais oui !) renforce la confiance en soi, l’acceptation et la motivation à se dépasser.

Ces objectifs permettent d’apprendre à mieux se connaître et à se fixer ses limites : « la répétition fixe la notion ! ».

La récurrence d’un entrainement spécifique et ciblé permet de mieux évaluer la progression, d’étalonner les difficultés rencontrer et donc de renforcer encore cette motivation qui devient un moteur puissant au plus profond de notre être.
Je vous invite déjà à répondre aux questions suivantes pour faire le point sur votre propre motivation :
Définissez vos objectifs :
• Qu’est-ce qui vous motive et vous pousse à vous entraîner et à vous battre ?
• Comment déclinez-vous cette motivation en objectif SMART ?
• Formulez des objectifs clairs et précis à court, moyen et long terme.
• Fixez-vous des buts quotidiens réalistes pour atteindre un objectif final plus ambitieux,
• Formulez et écrivez vos objectifs de manière positive « Je veux … »
• Exprimez des objectifs de « performance » plutôt que de « résultat » car il est impossible de prévoir tous les paramètres d’un match,
Visualisez-les mentalement et positivement, en vous laissant vivre ces moment-là comme si vous y étiez, afin de vous donner les moyens de gagner.

« Dans vingt ans vous serez davantage déçus par les choses que vous n’avez pas faites que par les choses que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez » – (Mark Twain)

Exemple d’exercice pratique :

« Bien installé dans votre verticalité, les pieds légèrement écartés (écartement du bassin) et bien ancrés dans le sol, vous relâchez déjà toutes les tensions les plus palpables et inutiles, genoux déverrouillés, mâchoires relâchées, épaules légèrement basculées en arrière, la tête posée dans son juste équilibre vous fermez vos yeux et vous respirez quelques minutes doucement. Vous prenez conscience de votre corps en train de se détendre en venant à l’écoute de votre respiration abdominale.
Ré-ouvrez vos yeux, levez le bras droit devant vous, de façon qu’il soit tendu et parallèle au sol. Maintenant, tournez le haut du corps le plus loin possible (vers la droite ou la gauche), avec votre index de la main droite tendu. Notez jusqu’où votre index va et enregistrez l’endroit marqué par un repère. Replacez-vous en position initiale, fermez de nouveau les yeux et imaginez le même mouvement mais en allant beaucoup plus loin cette fois, et encore plus loin (formez en vous l’image mentale de votre corps tourné à nouveau mais en faisant, par exemple, un tour complet sur soi-même). Si votre corps est limité votre conscience est illimitée. Prenez le temps de faire cet exercice plusieurs fois, jusqu’à temps que vous réussissiez à visualiser le fait d’aller beaucoup plus loin mentalement. Puis ré-ouvrez les yeux, et placez-vous dans la même position de départ et refaites l’exercice réellement.
Vous irez sans doute beaucoup plus loin que la première fois ! »

L’idée de cet exercice est de visualiser les objectifs que l’on souhaite atteindre dans notre vie : sportifs, privés et/ou professionnels.

« Cela peut nous aider à changer notre regard et certains de nos comportements, à casser certaines croyances ou conditionnements que nous croyons « vraies », en nous poussant à l’action plus facilement afin de tout mettre en place pour atteindre les objectifs que nous convoitons tant. »

Une fois ces premiers objectifs atteints, n’hésitez pas à visualiser encore et encore : le chemin est long et tout est impermanent et éphémère, il se peut que de vieux démons reviennent vous hanter.

L’imagerie mentale demande un travail de tous les jours et de nombreuses répétitions seront nécessaires si vous voulez en retirer tous les bénéfices.

Mettez en place votre rituel personnel, en visualisant par exemple tous les matins (ou tous les soirs avant de vous endormir) vos objectifs, vous allez progressivement reconditionner votre cerveau en fonction du but à atteindre.

Passez à l’action dès maintenant car comme disait Oscar Wilde :

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s