Voici mon secret, il est très simple …

Voici mon secret. Il est très simple…

Hier soir j’étais seul. 

Je me suis autorisé à une petite séance privée avec moi-même.

Ce n’est pas la première fois de ma vie que cela m’arrive, mais hier soir j’ai décidé de devenir à la fois objet et acteur de ma solitude : Être l’unique spectateur de ma vie et associer cet instant de solitude à une oeuvre qui a secouée l’adulte que je suis et réveillée l’enfant endormi en moi, et toute la palette de mes émotions. 

Hier soir, j’ai visionné un film tiré d’un roman initiatique célèbre et à la fois si méconnu où il est question de roses, d’animaux, d’astres, d’étoiles et d’AMOUR…

Je me dis finalement que la vie est belle de m’avoir offert ce moment de solitude introspective, je la remercie de m’avoir invité à cet instant d’intimité.

Il m’arrive, comme tout un chacun, d’avoir la tête dans la lune et parfois dans les étoiles (D’ailleurs selon Hubert REEVES ne sommes-nous pas de petites poussières d’étoiles ?)

Hier, je n’ai pas ouvert une nouvelle fois le livre magnifique emprunt de poésie et de croquis révélateurs, non, je me suis tourné vers son animation contemporaine.

Le livre est pour moi resté longtemps un mystère, il m’a fallu des lectures à différents niveaux et à plusieurs étapes de ma vie pour en saisir toute la profondeur, là où le film a une approche plus directe et plus compréhensible pour toutes et tous.

Il ne trahit pas son créateur, non, son empreinte y est palpable du début à la fin, à tel point que l’on pourrait croire qu’il en a lui-même réalisé chacun des plans de coupe.

Dans ma solitude du jour, embrumé par les annonces violentes liées à l’actualité anxiogène, j’ai décidé de me laisser aller à un visionnage rafraîchissant, à la rêverie et à la douce contemplation de l’instant ! 

Cette perspective moderne du PETIT PRINCE de Antoine de Saint-EXUPERY, puisqu’il s’agit de cette œuvre, m’a reconnecté à ma sensorialité, j’ai laissé exploser mes émotions: j’ai rigolé seul, j’ai pleuré seul, je me suis senti seul avec cette liberté intérieure, cette joie profonde, emplie de douceur et de sérénité: cette paix intérieure que je prône au cours de mes accompagnements était enfin pour moi, rien que pour moi, dans ma solitude. 

En fait, sommes-nous vraiment seuls ? 

Si je me suis connecté à mon intimité à travers ce film, à travers l’histoire de ce petit prince, c’est peut-être parce que les sujets abordés font encore écho en moi !

Nous ne sommes donc pas si seul en fin de compte …

Cette histoire légère qui parle de renard, de mouton, de dessins, d’astres et d’étoiles résonne en chacun de nous. Les citations du petit Prince font mouches à chaque fois et cognent à la porte de notre conscience.

Pourquoi ? 

Peut-être seulement parce qu’il y est juste question d’Amour !

N’est-ce pas là finalement la question essentielle de notre existence ? 

Elle est au coeur du problème en fin de compte de toute notre vie : AIMER avec son coeur, de manière inconditionnelle, sans rien attendre en retour de qui que ce soit … Vaste chantier me direz-vous !!!

Chacun chemine au cours de sa vie, à son rythme. On croise une rose, un être cher, un projet personnel ou professionnel, qu’il nous faut nourrir positivement, émotionnellement, physiquement, mentalement avec notre coeur à chaque instant si on veut espérer qu’ils vivent longtemps… 

Ces évènements actuels nous rappellent que la vie est impermanente et éphémère. 

Alors si vous aussi vous avez envie de ressentir toutes ces émotions, de saisir toute la richesse, la beauté et la profondeur de ces moments rares et précieux, apprenez à regarder avec votre cœur, apprenez à ressentir ce qui est essentiel, c’est, je crois, ce que Saint-Exupéry nous invite à faire avec simplicité.

Je vous invite à votre tour à en faire de même, il est peut-être temps pour vous de ralentir et de vous accorder une pause, de contempler l’instant présent et le chemin parcouru depuis votre naissance, sans jugement ni a priori, juste un temps d’introspection salutaire, et vous dire en regardant dans le rétroviseur avec un regard neuf et un peu naïf: ce n’était pas si mal en fin de compte, ma vie est belle ! 😉

Gilles Taraquois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s