Préparation mentale

ÊTRE À L’ÉCOUTE DE SON CORPS et apprivoiser ses émotions POUR performer AU BON MOMENT !

« Le chemin importe plus que le résultat – les ressources et limites sont en SOI ! »

La préparation mentale est un apprentissage de méthodes pour améliorer son état général et ses performances dans quelque domaine que ce soit (personnel, professionnel, sportif, théâtral, musical, études …) . Son action est pratique : vous pouvez utiliser ses outils très rapidement et les optimiser à votre rythme dans votre quotidien.

« Dans le domaine des études ou de l’entreprise on vient chercher une amélioration des états de stress, de concentration, de gestion des émotions … En sport, se rajoute à tous ses thèmes la recherche de la performance pure. »

La perfection n’existe pas, il faut développer des capacités d’apprentissage et notamment sa capacité à toujours apprendre plus, à s’améliorer étape par étape, à faire évoluer chaque phase de son jeu (service, volée, coup droit, revers, jeu de jambe, ancrage …), à son rythme …

La manière d’enseigner (le «comment») est plus importante que le contenu à enseigner (le «quoi»)

  • Le relâchement physique :  Relaxation dynamique CAYCEDIENNE et relaxation progressive de JACOBSON, Routines énergétique, Auto-SHIATSU, EFT …
  • Le contrôle émotionnel:
  1. Training autogène du Docteur SCHULTZ ou Sophro-Schultz
  2. Techniques de respiration pour réguler le niveau d’activation et développer le contrôle émotionnel :
  • Respiration calmante : inspirer par le nez en gonflant le ventre et souffler par la bouche en rentrant le ventre et en allongeant l’expiration au maximum,
  • Respiration dynamisante : Inspirer par le nez en gonflant le thorax et expirer par la bouche d’un seul coup de façon sonore et explosive,
  • Respiration équilibrée ou cohérence cardiaque : Inspirer par le nez pendant 5 sec en gonflant ventre et thorax, puis souffler par la bouche pendant 5 sec en rentrant le ventre. Permet d’équilibrer la SNA en stimulant le sympathique et le parasympathique. (Bio-feed-back type EMWAVE)

    Respiration Diaphragmatique Pausée et la Cohérence cardiaque vont permettre :

    • de baisser le rythme cardiaque (adrénaline),
    • d’améliorer l’oxygénation des cellules,
    • d’abaisser le niveau de stress en restant pleinement connecté à l’instant présent :  
                                                            «Ici et maintenant»
     
  • La concentration:
La concentration est quelque chose qui se développe lentement à travers la pratique d’exercices quotidiens,
Les exercices de sophrologie vont permettre de rester concentré à 100% de son potentiel au bon moment, en mettant en place un rituel à expérimenter par un apprentissage quotidien,
 
  • Pourquoi ?    Pour se couper du parasitage extérieur et se mettre dans une sorte de bulle mentale,
  • Comment ?  En portant et en centrant son attention sur sa respiration abdominale puis en imaginant une bulle autour de soi : visualiser sa forme, sa taille, son volume, sa couleur, sa texture ; Dès qu’un élément visuel extérieur (image,) ou intérieur (pensée, émotion…) tente de rentrer dans la bulle ou de vous en faire sortir, revenir à votre respiration abdominale, centrer son attention sur l’image mentale de la bulle et visualiser que cette image rebondit sur les parois ou si elle est intérieure laissez la passer comme un nuage dans le ciel (entrainez-vous dans un lieu public pour cet exercice)
  • Ma routine …
  • La confiance  en soi: 
La confiance en soi est développée par des visualisations positives:

En état de relaxation profonde, les visualisations permettent l’évocation de situations positives, soit en se reconnectant à des souvenirs d’entrainements ou de compétitions réussis, soit par une projection future en lien avec une échéance à venir.

Elles ont pour but de modifier les schémas automatiques négatifs et d’inscrire dans les zones de notre cerveau émotionnel de nouvelles perceptions plus optimistes. 

La confiance en l’autre s’acquiert en donnant du Feed-back sous toutes les formes : verbale, apport vidéo, écriture, dessins, schémas tactiques …

    • Les visualisations :

« La préparation mentale utilise l’imagerie mentale pour permettre au manager, à l’étudiant ou au sportif de se voir dans la peau du vainqueur, de s’imaginer réussir et de le ressentir physiquement. »

  1. La visualisation positive:

  2. La visualisation technique: Un fantastique accélérateur de confiance et de progrès, pour accélérer l’apprentissage d’un geste ou l’intégration d’un changement technique,
  • Visionner le geste technique idéal recherché (vidéo),
  • Verbaliser à haute voix les caractéristiques du geste,
  • Imaginer sur un écran mental le modèle en action, (yeux ouverts, mi-clos ou fermés), puis se substituer au modèle en restant spectateur,
  • Entrer dans le film (passer en mode acteur) et expérimenter la dimension corporelle (ressentir le mouvement dans les muscles),
  • Faire le geste « à blanc » (shadow : sans le matériel) et visualiser (ressentir)
  • Ajuster et personnaliser le geste en refaisant l’exercice, matériel (raquette, club…) en mains.

  1. La visualisation tactique: Elle permet de « croiser » les positions de perception (notion de subjectivité) tout en déroulant le « film » du match, en extrapolant les différents scénarios afin de nourrir sa lucidité tactique et sa capacité à s’adapter rapidement en cours de match.

3 étapes d’analyse personnelle pour gagner en AUTONOMIE :

  1. De mon point de vue, (« je visualise le match à travers mes propres yeux »,
  2. Du point de vue de mon adversaire, (« je me mets dans sa peau, je visualise le match avec son regard, sans concession »)
  3. Du point de vue de mon entraineur, (« je prends du recul, je visualise le match avec son regard critique »)
  • Méthode COUE
  • La motivation :
    • Le score
    • La cible (tournoi, adversaire)

QUELLE PHILOSOPHIE DERRIÈRE TOUT CELA ?

« La préparation mentale à travers la sophrologie : un travail de libération de ce qui entrave la progression. »

Mieux se connaître, physiquement, psychiquement et émotionnellement pour mieux performer !

Un facteur primordial durant l’effort physique pour aller au maximum de ses possibilités sans pour autant atteindre la « zone rouge » !
 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 
Etre à l’écoute, c’est aussi prendre conscience de ses possibilités, de ses « talents » et donc de reprendre confiance en soi.

Pratiquée sous forme de séances individuelles ou collectives, la préparation mentale amène progressivement l’individu (en respectant son rythme) vers une totale autonomie dans sa pratique.

Pour atteindre le haut-niveau dans quelque domaine que ce soit, nous devons posséder un ensemble de  qualités (physiques, mentales et émotionnelles particulières). Il est nécessaire de s’entraîner de façon régulière et intensive en respectant une hygiène de vie  stricte et soutenue (alimentation, sommeil…).

Cet apprentissage quotidien basé par exemple pour le sportif sur la répétition de gestes et de séquences technico-tactiques, devient parfois lassant et à la longue souvent épuisant pour le corps et pour l’esprit.

Pour un professionnel, la pression, la fatigue accumulée au cours des déplacements, les pressions financières et médiatiques, l’obligent constamment à s’adapter et à repousser ses limites physiques, psychiques et émotionnelles.

La sophro-pédagogie sportive peut accompagner différemment d’un »coaching mental classique », c’est une démarche équilibrante et personnalisée, car elle suit un protocole de préparation psycho-corporelle spécifique: 

  • Ecoute et maîtrise de son corps (SBV)
  • Développement de l’attention et de la concentration pour favoriser l’apprentissage de gestes ou de méthodes,
  • Acquisition de méthodes de relaxation dynamique, pour se préparer et récupérer plus rapidement et plus efficacement,
  • Affirmation de soi et confiance en soi : apprendre à casser la spirale de l’échec en changeant notre regard sur ce dernier: une marche à gravir, une expérimentation à vivre …
  • Gestion du sommeil (s’endormir ou se rendormir où et quand on le souhaite, pour une durée prédéterminée): ressource très utile la veille des compétitions ou juste avant lors des temps de pause et de repos, au moment où le cortisol est à son zénith. (Sophro-Schultz, PSS…)
  • Utilisation de l’état sophro-liminal (état de conscience modifié) pour la visualisation de gestes techniques (tennis, golf) ou de parcours (ski, équitation …)
  • Gestion des émotions et du stress, contrôle des peurs et phobies (rondes EFT) ,
  • Gestion d’une douleur chronique (substitution sensorielle),
  • Stimulation de la motivation et de la combativité (eu-stress),
    L’idée est :
    • de se reconnecter à la notion de plaisir,
    • de dépasser sa frustration de ne pas toujours être au top de sa forme,
    • de ne plus se dire : « Je suis meilleur à l’entraînement qu’en compétition !», sans comprendre pourquoi …
    • d’arriver à se concentrer sur toute la durée d’une épreuve,
    • de gérer ses peurs et ses dépendances,

Une solution à tenter pour ceux et celles qui ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs et/ou tombent dans la spirale des échecs et des abandons sans vraiment en comprendre la cause.

 

→Prendre rendez-vous en ligne

APPRENTISSAGE