Sophro-pédagogie sportive : une ressource au service du développement du sportif!

ÊTRE À L’ÉCOUTE DE SON CORPS POUR SE RELÂCHER AU BON MOMENT !

La perfection n’existe pas, il faut développer des capacités d’apprentissage, sa capacité à toujours apprendre plus, à s’améliorer étape par étape, à faire évoluer chaque phase de son jeu (service, volée, coup droit, revers, jeu de jambe, ancrage …), à son rythme,

La manière d’enseigner (le « comment ») est plus importante que le contenu à enseigner (le « quoi »)

La Respiration Diaphragmatique Pausée et la Cohérence cardiaque vont permettre :

• de baisser le rythme cardiaque (adrénaline),
• d’améliorer l’oxygénation des cellules,
• d’abaisser le niveau de stress en restant pleinement connecté à l’instant présent :  « Ici et maintenant »

« La sophrologie utilise l’imagerie mentale pour permettre au sportif de se voir dans la peau du vainqueur, de s’imaginer réussir et de le ressentir physiquement. »

• La concentration est quelque chose qui se développe lentement à travers la pratique d’exercices quotidiens,
 
• Les exercices de sophrologie vont permettre de rester concentré à 100% de son potentiel au bon moment,
 
• La confiance en soi est développée par des visualisations positives:

En état de relaxation profonde, les visualisations permettent l’évocation de situations positives, soit en se reconnectant à des souvenirs d’entrainements ou de compétitions réussis, soit par une projection future en lien avec une échéance à venir.

Elles ont pour but de modifier les schémas automatiques négatifs et d’inscrire dans les zones de notre cerveau émotionnel de nouvelles perceptions plus optimistes. 

 

QUELLE PHILOSOPHIE DERRIÈRE TOUT çA ?

La sophrologie appliquée au sport constitue un travail de libération de ce qui entrave la progression. 

Mieux se connaître, physiquement, psychiquement et emotionnellement!

 
Un facteur primordial durant l’effort physique pour aller au maximum de ses possibilités sans pour autant atteindre la  » zone rouge » !
 
 
Etre à l’écoute, c’est aussi prendre conscience de ses possibilités, de ses « talents » et donc de reprendre confiance en soi.

Pratiquée sous forme de séances individuelles ou collectives, la sophrologie, par un entraînement dynamique régulier, amène progressivement le sportif ( en respectant son rythme) vers une totale autonomie dans sa pratique.

L’athlète, pour atteindre un haut-niveau, doit posséder des qualités physiques, mentales et émotionnelles particulières. Il doit s’entraîner de façon intensive en respectant une hygiène de vie contraignante, stricte et soutenue (alimentation, sommeil…).

Cet apprentissage quotidien basé sur la répétition de gestes et de séquences technico-tactiques,  devient parfois lassant et à la longue souvent épuisant pour le corps et pour l’esprit.

Pour un professionnel, la pression sportive, la fatigue accumulée au cours des déplacements, les pressions financières et médiatiques, l’obligent constamment à s’adapter et à repousser ses limites physiques, psychiques et émotionnelles.

La sophro-pédagogie sportive peut l’accompagner dans une démarche d’équilibre, car elle suit un protocole de préparation psycho-corporelle spécifique  :

  • Ecoute et maîtrise de son corps (SBV)
  • Acquisition de méthodes de relaxation dynamique, pour se préparer et récupérer plus rapidement et plus efficacement, 
  • Gestion du sommeil (s’endormir ou se rendormir où et quand on le souhaite, pour une durée prédéterminée): ressource très utile la veille des compétitions ou juste avant lors des temps de pause et de repos, au moment où le cortisol est à son zénith. (Sophro-Schultz, PSS…)
  • Utilisation de l’état sophro-liminal (état de conscience modifié) pour la visualisation de gestes techniques (tennis, golf) ou de parcours (ski, équitation …)
  • Développement de l’attention et de la concentration pour favoriser l’apprentissage de gestes ou de méthodes,
  • Gestion des émotions et du stress, contrôle des peurs et phobies (EFT) ,
  • Gestion d’une douleur chronique (substitution sensorielle),
  • Affirmation de soi et confiance en soi : apprendre à casser la spirale de l’échec en changeant notre regard sur ce dernier: une marche à gravir, une expérimentation à vivre …
  • Stimulation de la motivation et de la combativité (eu-stress),
    L’idée est :
    • de se reconnecter à la notion de plaisir,
    • de dépasser sa frustration de ne pas toujours être au top de sa forme,
    • de ne plus se dire : « Je suis meilleur à l’entraînement qu’en compétition !», sans comprendre pourquoi …
    • d’arriver à se concentrer sur toute la durée d’une épreuve,
    • de gérer ses peurs et ses dépendances, 
Une solution à tenter pour ceux et celles qui ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs et/ou tombent dans la spirale des abandons sans vraiment en comprendre la cause.
 

Prendre rendez-vous en ligne