Sommeil des employés : Quels coûts pour l’entreprise ?

Sommeil des employés : Quels coûts pour l’entreprise ?

Si le sommeil est gratuit, il a néanmoins un coût pour les entreprises : la fatigue chronique, le manque de concentration, les erreurs sur les lignes de production, les arrêts maladie sont de plus en plus imputables aux troubles du sommeil.

Et vous, dormez-vous bien ?

Cette question peut vous paraitre farfelue, mais les études prouvent que le sommeil est l’un des principaux facteurs qui influent sur la façon dont vous allez travailler, collaborer et performer, aujourd’hui et tout au long de votre vie.

Pourtant, malgré le rôle crucial joué par le sommeil pour notre santé et les recommandations des médecins, les Français dorment en moyenne 90 minutes de moins qu’il y a 50 ans (…)

Parce qu’une bonne nuit de sommeil est la base d’une journée équilibrée, saine, et productive, les entreprises ont aujourd’hui tout intérêt à soutenir un processus de mieux-être dans le cadre du travail en incitant leurs employés à améliorer leur sommeil.

Sommeil et productivité

 Ces troubles du sommeil privent les employés de la possibilité d’exceller au travail : « les personnes qui ont un mauvais sommeil sont globalement moins productives. »

C’est d’autant plutôt inquiétant à moyen terme pour la France, quand on sait que 45% des 25-45 ans considèrent qu’ils ne dorment pas assez.

Sans sommeil, nous sommes moins aptes à nous concentrer, à collaborer et à développer une pensée critique, à résoudre des problèmes, à être créatifs et à nous engager dans des activités cognitives complexes (capacités de mémorisation ou de communication avec les collègues de travail, les autres services voire les clients.)

Le sommeil n’est pas uniquement utile à la mémoire, à la concentration et la récupération, il est aussi la clef de voute dans les phénomènes d’apprentissage. Le manque de sommeil réduit l’engagement, l’innovation et au final l’efficacité de chacun : c’est toute l’entreprise qui en souffre.

Lorsque le manque de sommeil s’installe durablement, il devient chronique, nous devenons plus fragiles et plus susceptibles de souffrir d’anxiété et de dépression.

Un sommeil suffisant et de bonne qualité régénère physiquement, psychiquement et émotionnellement.

Les troubles du sommeil sont un fléau pour les sociétés modernes

L’OMS décrit le sommeil comme un « besoin humain de base ». Il est l’un des processus de réparation les plus importants du corps : il a donc un impact sur notre santé…

En France, 2 personnes sur 3 sont concernées par un des principaux troubles du sommeil :

  1. L’insomnie chronique (16% de la population française),
  2. Les apnées du sommeil (5% des adultes).

Si les médecins recommandent au moins 8 heures de sommeil par nuit, une grande majorité de nos concitoyens ne sont pas conscients des risques sérieux associés au non-respect de ces conseils.

Les troubles de sommeil sont directement liés à des risques accrus de maladies chroniques : AVC, crise cardiaque, hypertension, obésité et diabète.

Manquer d’ici de là d’une heure ou deux de sommeil n’a pas de conséquence fâcheuse si cela reste ponctuel mais sur le long terme, pour chaque heure de sommeil perdu, votre dette va s’accumuler avec des taux d’intérêt incommensurables.

Dormir seulement 5 heures par nuit augmenterait considérablement le risque de maladie et de décès prématuré :

  • 5 fois plus de chance de devenir obèse chez les 25- 30 ans,
  • 7 fois plus de risque de diabète,
  • 45% de plus de risque de crise cardiaque,
  • Enfin, la privation de sommeil a un impact négatif sur la partie du cerveau associée à la dépression, l’anxiété et au stress.

C’est là que la sophrologie trouve toute sa légitimité : en agissant de manière simple et brève sur le système nerveux autonome par le biais de la respiration guidée et de la relaxation dynamique nous rétablissons progressivement notre homéostasie.

Le manque de sommeil est une vraie bombe à retardement pour nos sociétés modernes. En se privant de sommeil nous privons notre corps des occasions nécessaires pour se réparer et se défendre contre les maladies :« Quand les cycles de sommeil sont perturbés, le corps s’use plus rapidement. »

Quel est le coût pour votre entreprise ?

En France, les coûts associés à un sommeil de mauvaise qualité se chiffrent en dizaine de milliards d’euros pour les entreprises.

Un sommeil de mauvaise qualité augmenterait de 33% le risque d’absentéisme, tout en sachant que près de 90% des coûts indirects de l’insomnie (environ 230 €/an par salarié) sont supportés par l’employeur.

On vous laisse faire le calcul de ce que cela peut représenter pour votre propre entreprise…

Osez investir un peu de budget dans le mieux-être de vos employés afin qu’ils recouvrent progressivement un sommeil profond et réparateur, vous vous remercierez du premier pas que vous venez de franchir.

Signature Gilles Taraquois 2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s